Qu'est-ce que la libido ? Pour une défintion claire de ses facteurs et de sa baisse

Qu'est-ce que la libido ? Pour une défintion claire de ses facteurs et de sa baisse

4 podcasts pour décomplexer la sexualité féminine Reading Qu'est-ce que la libido ? Pour une défintion claire de ses facteurs et de sa baisse 6 minutes Next Le vaginisme
Qu’on parle de sa baisse ou de la rebooster, la libido est le fil rouge de notre sexualité. On la questionne, on la juge, on la compare sans réellement être capable de la définir. Comprendre le fonctionnement complexe de notre désir et défoncer les stéréotypes liés à la baisse de libido sont un pas de plus vers une sex-life jubilatoire et épanouissante.

 

Une définition de la libido

Lorsque l’on ouvre un dictionnaire pour chercher une définition de la libido, on tombe forcément sur une référence à (pas) notre vieil ami Freud. On ne peut pas vraiment y couper, car c’est lui qui a repris le terme latin issu de la philosophie pour désigner la pulsion sexuelle dans ses travaux de psychanalyse.

Pulsion, énergie, instinct sont les expressions qui reviennent pour décrire le désir sexuel humain. Au-delà de l’excitation en elle-même, notre appétit sexuel englobe aussi nos fantasmes, notre quête d’un partenaire sexuel ou encore nos croyances liées à la sexualité.

C’est un enchevêtrement complexe régi à la fois par les conditions psychologiques, biologiques et les hormones dont la testostérone, la dopamine ou l’ocytocine.

Lorsque l’on parle d’une baisse de libido ou même d’absence de désir, on utilise le terme de libidown quand on est cool et d’anaphrodisie quand on veut briller en société. ✨

 

 

Défaire le mythe de la libido constante

Combien de fois a-t-on entendu que les hommes ont toujours envie parce que c’est dans leur nature ? Et combien de fois avons-nous associé une baisse de libido à notre valeur en tant qu’individu ?

Selon un sondage mené par la plateforme Émancipées, 41 % des femmes interrogées ont honte de leur libido.

Comme le sexe fait vendre, le fait d’être sexualisé.e et d’avoir toujours envie est devenu une injonction véhiculée par les médias et les publicités. Ajoutons à ça, la pornographie qui fait office de ressource d’éducation sexuelle et nous pouvons dire adieu à un rapport sain aux fluctuations de libido.

Le manque de désir amplifie la charge sexuelle : il faut en avoir pour ne pas être frigide, mais ne pas en déborder afin de ne pas être victime de slutshaming. Merci, mais non merci. 🙄

Tout comme nos préférences, notre désir sexuel nous appartient pleinement. Il est unique et n’a donc aucune utilité à être comparé à celui des autres.

Comme nous allons le découvrir dans la partie suivante, il est soumis à un millefeuille de facteurs qui s’entrecroisent et interagissent entre eux.

De plus, il est tout à fait possible d’être asexuel.le et d’éprouver peu ou aucun désir pour celle ou celui qui nous attire. Une personne asexuelle ne voit pas l’intérêt d’avoir des rapports sexuels et pourra passer sa vie entière sans relations sexuelles sans en souffrir. Si c’est une question que vous vous êtes déjà posée, on vous recommande vivement ce site internet. 🔍

 

Les différents facteurs qui influencent le désir

Anaphrodisie primaire ou secondaire ?

Selon les sexologues, le manque de désir se classe en deux catégories.

La première, l’anaphrodisie primaire est davantage reliée à des motifs physiologiques, organiques ou psychologiques.

À l’inverse, un manque d’intérêt sexuel secondaire rassemble plutôt les causes liées à l’environnement de la personne. Par exemple, cela peut être un manque de communication avec son ou sa partenaire, les conséquences d’une opération chirurgicale ou encore à l’apparition de troubles organiques.

Penchons-nous sur les facteurs principaux qui influencent la libido.👇

Le cycle menstruel

La production d’hormones fluctue durant les différentes phases du cycle. Elles influent sur notre envie ou non de procréer et donc notre appétit sexuel.

Envie d’aller plus loin sur le sujet ? Ça tombe bien, on a rédigé un article qui détaille les liens entre cycle menstruel et libido. 🩸

Lorsque l’on parle du rôle des hormones et de notre envie, on omet souvent d’adresser les changements drastiques causés par la ménopause. Chez Puissante, ce n’est pas une chose que l’on a envie de reléguer au second plan. Voici un article où l’on a choisi d’approfondir le sujet.

La santé mentale

Sous le très large parapluie de la santé mentale, nous regroupons les humeurs, l’estime de soi, comme les troubles plus complexes.

Le lien entre nos pensées et notre désir est trop généralement minimisé pour réduire l’appétit sexuel à une alchimie mystique et mécanique.

Nous avons déjà parlé des effets du stress sur la libido. Ils sont similaires lorsqu’une maladie mentale cause un dérèglement chimique au niveau du cerveau.

Les traitements et médicaments

Une chute brutale de votre libido peut être causée par l’introduction de nouveaux traitements.

Les antidépresseurs ou encore certaines pilules contraceptives sont réputés pour modifier considérablement le niveau de désir.

Les formules régulent les hormones en diminuant la dopamine ainsi que les niveaux de sérotonine.

 

L’environnement du couple

Quelle que soit la forme de votre couple ou la nature de votre relation, la qualité de l’échange et de la confiance avec votre partenaire influe sur votre désir. 👩‍❤️‍👩

Une mauvaise communication, des attentes différentes ou encore la pression d’un devoir conjugal peuvent causer des frictions dans le couple et détruire l’estime de soi.

Cultiver un environnement de confiance et une communication sincère entre les partenaires est un premier pas pour rebooster votre libido.

 

La liste des facteurs qui impactent notre désir est longue, nous avons fait un tour d’horizon des raisons les plus courantes d’une baisse de libido. Les multiples composantes de notre libido, qu’elles soient biologiques, neuroendocriniennes ou psychoaffectives, soulignent la complexité et le caractère unique de notre désir. Nous seules sommes capables de l’apprivoiser. C’est pourquoi il est crucial d’apprendre à embrasser les variations de son propre désir au cours de notre vie. En explorant ce qui nous met on fire et ce qui provoque une baisse de libido, nous reprenons le pouvoir sur notre corps et notre appétit sexuel. Ainsi, on dégage les injonctions et les idées reçues pour se concentrer pleinement sur notre définition de l’épanouissement sexuel. 😉

 

 

 

GO LOVE
YOURSELF

Sale price109€ Regular price119€
Sale price59€

It's normal to feel good!

COMMITTED BRAND

Let's keep in touch for lots of great stories.