Les bonnes nouvelles de la sexualité

Les bonnes nouvelles de la sexualité

Alors que l’été bat son plein, nous avions envie de vous offrir une bonne dose de good news. Pas de guide sur la masturbation féminine ou sur l’exploration de votre plaisir cette semaine, mais une sélection des bonnes nouvelles de la sexualité. C'est parti pour un shot de good vibes ! ☀️

 

 

De nouvelles options pour la contraception dite masculine

Dans les couples hétérosexuels, la charge contraceptive est encore trop gérée uniquement par les femmes. Achat de pilule contraceptive, implant ou encore insertion de stérilet, les femmes vont même jusqu’à subir une hystérectomie afin de ne pas avoir d’avoir d’enfants. Le choix de la contraception est souvent un long et solitaire parcours du combattant.

Pourtant, alors que les hommes sont fertiles 365 jours par ans, les femmes ne le sont que quelques jours par mois. 💁‍♀️

La bonne nouvelle, c’est que la parole se libère autour de ce sujet et que certains hommes souhaitent prendre en main cette charge contraceptive. Les médias se saisissent de plus en plus du sujet en donnant la parole à ceux qui utilisent une contraception au quotidien.

Parmi les alternatives au préservatif et à la vasectomie, on retrouve aujourd’hui des dispositifs thermiques comme le slip chauffant ou l’Androswitch. 🔥

L’injection hebdomadaire de testostérone semble être une autre option, mais elle est plus compliquée à déployer en France et se limite à 18 mois.

Cette contraception dite « masculine » ne concerne en aucun cas uniquement les hommes. Ces options et l’avancée de la recherche permet également d’ouvrir le champ des possibles pour les femmes et les personnes non-binaires qui possèdent un pénis.

Les sextoys bons pour la santé

Pourrait-on fantasmer sur des vibromasseurs et autres sextoys prescrits par la médecine ? Peut-être que cette idée n'est pas si éloignée dans notre futur si l’on en croit une publication récente. 🤩

En mai dernier, le Journal of Urology a publié une méta-analyse de plus de 500 publications scientifiques qui reprennent les mots-clés comme « vibrateur de stimulation sexuelle », « vibrateur plancher pelvien » et « vibrateur incontinence ».

La conclusion est en faveur des sextoys comme dispositif médical efficace pour lutter contre l’incontinence et les douleurs chroniques vulvaires.

Les auteur.e.s encouragent à mener davantage de recherche sur l’utilité des vibros sur la santé sexuelle des femmes.

Avancées dans la recherche sur l’endométriose

Une nouvelle qui va remettre une bonne dose d’espoir chez nos endogirls. En février dernier, nous avions donné la parole à Floriane et du Lab de l’Endo pour sensibiliser à ce sujet.

Pour rappel, une femme sur 10, soit entre 1.5 et 2,5 millions de femmes, est touchée par cette maladie inflammatoire et chronique de l’appareil génital.

Selon le site de l’observatoire de la sexualité des Français.e.s, la start-up Ziwig a mis au point un test permettant de dépister rapidement l’endométriose. Serait-ce enfin le moment de dire bye bye aux années d’errance médicale ? On l’espère ! 🤞

 

Un confident bienveillant et sans jugement sur votre santé sexuelle

Avec des initiatives comme le collectif Sextech for Good, l’innovation en matière de bien-être et de santé sexuelle se développe enfin en France. De nombreux projets voient le jour en faveur d’un « futur plus ouvert, pour une société plus égalitaire, jouissive et inclusive, soucieuse du bien-être et de l’épanouissement de toutes et tous. »

Parmi ces initiatives, on a un gros coup de cœur pour Sacha. Sacha est une intelligence artificielle au service de la prévention et de l’éducation à la santé sexuelle. Il permet aux jeunes (et moins jeunes) de poser toutes les questions qu’ils ou elles n’osent pas. 💬

Cette initiative de l’association HF Prévention offre l’opportunité d’exposer ses craintes, de parler de ses situations complexes sans avoir peur d’être jugé.e ou stigmatisé.e par un.e proche ou un.e pro de santé peu bienveillant.e.

Une fois l’application lancée, l’utilisateur pose sa question et Sacha lui répond en prenant en compte son langage et ses émotions. Le cas échéant, Sacha l’oriente vers des structures et des organismes compétents. Un vrai pas en avant pour l’éducation sexuelle en France ! 👏

Sacha est à télécharger gratuitement via Google Play (Android) et l’App Store (iOS).

 

Et dans le reste du monde

En 2020, le Soudan a criminalisé la mutilation des organes génitaux féminins. Un pas de plus dans la lutte contre l’excision, une pratique encore courante dans de nombreux pays. C’est un combat qui nous tient particulièrement à cœur chez Puissante, car nous défendons activement le fait que les femmes aient le contrôle total de leur propre corps. Pour cette raison, nous nous sommes associé.e.s à l’ONG Les Orchidées Rouges spécialisées dans l’accompagnement global des femmes et des filles victimes de mutilations sexuelles féminines, de mariage précoce ou forcé. 💮

 

En novembre dernier, l’État du Queensland en Australie a lancé une campagne en faveur de la masturbation. 🇦🇺
Sur ses réseaux sociaux, le ministère de la Santé explique que « la masturbation est normale et saine, fait partie de l’expérience sexuelle de chacun et est une très bonne façon de découvrir ce avec quoi on est à l’aise ». D’ailleurs, si l’État français souhaite faire de même, on leur recommande vivement de lire notre article sur les bienfaits de la masturbation féminine.

 

Alors, ça fait du bien non ? On espère que cette dose de nonne nouvelle illuminera votre fin d’été. Pour recevoir encore plus d’inspiration et de recommandations autour de la sexualité, du bien-être féminin et de l’exploration de soi, inscrivez-vous à notre newsletter hebdomadaire. 💌

 

GO LOVE
YOURSELF

Prix de vente119€
Prix de vente59€
Prix de vente12€

Se faire du bien c’est normal !

Marque engagée

Restons en contact pour plein d'anecdotes croustillantes.