Notre mission

« La masturbation est une forme de méditation pratique et amusante » disait Betty Dodson, papesse de l’explication de cette discipline. 

Et elle avait raison. 👌

La masturbation permet au cerveau de passer des fréquences beta aux fréquences teta, les fréquences relatives au sommeil ou à la méditation. Et cela s’accentue lors de l’orgasme, si orgasme il y a.

Alors que la méditation est louée par tout le monde comme étant LA pratique pour être bien, pourquoi la masturbation n’a-t-elle pas encore ces lettres de noblesse ? 🤔

Pour la simple et mauvaise raison que notre société a fait de la masturbation et du plaisir féminin des sujets honteux et sales.

Parce qu’on devrait avoir honte « d’aimer ça ». 

C’est complètement con. 

Et surtout il est NORMAL de s’aimer. 

C’est NORMAL. 

Et c’est la plus belle des décisions. ❤️

Manifesto

Nous croyons que c’est par l’histoire des mots que l’on peut pointer les
fragilités d’une société. Reprenons ce terme qui nous a été omis, Puissante.
Si l’on cherche la définition, on ne trouvera de résultats que pour l’alter-ego
masculin.

Alors pourquoi « détenir un grand pouvoir, imposer son autorité et produire de
grands effets » ne nous concerne pas ?

Nous sommes des femmes puissantes. Et c’est ce qu’on entend défendre.

C’est reprendre le pouvoir, sur notre corps, notre vie, notre esprit. C’est être
libre et en être fière.

C’est vouloir le plaisir et n’avoir pas peur de le dire. C’est s’aimer.

On oublie trop souvent de quoi nous sommes capables.
Nous sommes toutes parfaites, maintenant soyons puissantes.