Avoir un orgasme vaginal ou clitoridien, existe-t-il une différence ?

Avoir un orgasme vaginal ou clitoridien, existe-t-il une différence ?

Dyspareunie : on explique les douleurs lors des rapports sexuels Du liest Avoir un orgasme vaginal ou clitoridien, existe-t-il une différence ? 9 Minuten Weiter Plaisir féminin : les clés pour décupler l’orgasme

L’orgasme vaginal et/ou clitoridien fait l’objet de nombreux débats et cela ne risque pas de changer. En effet, cela est dû au mystère qui subsiste autour du sexe de la femme et de ses composantes contrairement à celui des hommes. Cet organe appelé vagin, est entouré d’un muscle mais on néglige souvent l’existence du clitoris. Ce dernier étant un organe à part entière parfois confondu avec la vulve a également un rôle à jouer. L’une des questions qui revient souvent au cours des divers débats est celle de la différence entre l’orgasme clitoridien et celui vaginal. Mais existe-t-il réellement une différence entre ces deux phénomènes ? Ou s’agit-il du même processus. Découvrez les réponses à vos questions dans ce guide complet.

L’orgasme vaginal ou clitoridien, un mythe ?

Lorsqu’il s’agit de clarifier les concepts d’orgasme vaginal et clitoridien, les sexologues ne peuvent s’empêcher de rentrer en confrontation. A cet effet, il existe ce groupe de scientifiques qui estiment que l’orgasme vaginal ne diffère pas de l’orgasme clitoridien. Et lorsqu’on écoute leur raisonnement, on se rend compte qu’ils ont raison. Vous comprendrez pourquoi dans quelques instants. Mais avant, il est important de clarifier quelques points.

Le vagin désigne la partie interne de l’appareil reproducteur chez la femme. Il s’étend de l’entrée de la vulve (muscles formant une couche circulaire autour du creux) au seuil de l’utérus avec une profondeur de 8 centimètres environ. Quant au clitoris, il s’agit d’un organe situé autour de la paroi et directement relié au vagin. Ainsi, lors d’une stimulation vaginale, le clitoris se retrouve également stimulé. Et vice versa. Cependant, il existe un détail que les militants de la différence entre l’orgasme clitoridien ou vaginal ignorent. 

En effet, la position du clitoris (sur la paroi) fait que ce dernier est chargé d’une quantité importante de vaisseaux sanguins. De plus, il est traversé par des nerfs, Ce qui lui confère une forte sensibilité et en fait l’organe de plaisir par excellence chez la femme. Contrairement au vagin qui désigne tout simplement le vide qui vient après la vulve. 

Conclusion : l’orgasme vaginal n’existe pas et cette différence est un mythe. Le seul plaisir sexuel chez la femme provient du clitoris. La seule différence que nous pouvons tolérer est celle de la source d’excitation (vaginale ou clitoridienne). 

Quelles zones érogènes stimuler pour atteindre un orgasme ? 🔥

Vous l’avez compris, l’orgasme vaginal équivaut à l’orgasme clitoridien issu du clitoris qui est la principale source de plaisir féminin. Ainsi, pour atteindre un orgasme digne du nom, l’excitation est la clé. Une zone érogène est tout simplement une partie de l’organe génital concentré en capteurs sensoriels qui font que le simple fait de l’effleurer provoque une excitation sexuelle intense. A cet effet, il existe deux types de zones érogènes : les zones érogènes primaires et les zones érogènes secondaires. Mais les parties sensibles ne sont pas les mêmes chez tout le monde.

Les zones érogènes primaires

Chez la femme, il s’agit essentiellement du clitoris et du vagin. Une stimulation par mouvement circulaire du clitoris peut provoquer un orgasme clitoridien. En ce qui concerne le vagin, lorsque le point G est stimulé, cela peut entraîner une jouissance.

Le plaisir sexuel des femmes diffère de celui des hommes en ce sens où leurs érogènes se concentrent autour du pénis. En effet, une forte sollicitation de la verge génère un orgasme masculin. On peut également compter la prostate parmi les zones érogènes primaires de l’homme. Car, lorsqu’il est stimulé, il vous procure également une certaine satisfaction.

Les zones érogènes secondaires

Les zones érogènes secondaires ont beaucoup moins d’impacts que les primaires. En effet, leur stimulation à elle seule ne suffit pas pour obtenir la jouissance sexuelle dont vous rêvez. Toutefois, les caresser pendant les préliminaires peut facilement décupler la volupté. Ainsi, comme zone érogène secondaires chez l’homme et la femme, on peut citer : les testicules, l’anus chez les deux sexes, le pubis, et les seins. Par ailleurs, il existe des régions du corps peu connues qui peuvent également procurer du plaisir sexuel. C’est pour cela qu’il est recommandé d’aller à la découverte de son partenaire ou de soi-même en testant des choses. Si vous avez des fantasmes, n’hésitez pas à les mettre en pratique pour comprendre le fonctionnement de votre corps.

Nos conseils pour se faire plaisir seule 👀

La pénétration n’est pas la seule option pour obtenir la jouissance sexuelle qu’il vous faut. En effet, la masturbation féminine est un excellent moyen d’explorer son corps et de se faire plaisir sans prise de tête. Voici quelques astuces intéressantes : 

Techniques de masturbation

Lorsqu’il s’agit de se masturber, le premier réflexe à avoir est celui de la stimulation du clitoris avec les doigts. Pour cela, il vous suffit de vous allonger, et de commencer par caresser le muscle clitoridien jusqu’à atteindre l’excitation. Vous pourrez ensuite avoir recours à un gel lubrifiant et si possible introduire vos doigts dans votre vagin. En ce qui concerne le rythme, l’idéal est d’écouter votre corps et de le varier au fur et à mesure jusqu’à atteindre l’orgasme.

Par ailleurs, l’utilisation des doigts ne procure qu’une partie de la satisfaction. Si vous cela vous tente de pousser les choses plus loin, vous pouvez opter pour l’usage des sextoys comme le vibromasseur. Ce dernier ira beaucoup plus loin que le pénis en ce sens où il allie la stimulation clitoridienne à des vibrations. Ce qui vous procure un plaisir indescriptible et des. Ici, la nature de la jouissance sexuelle dépend de la taille de l’accessoire.

Avec quoi se masturber ?

Au-delà des deux méthodes de masturbations évoquées plus haut, il existe d’autres accessoires qui peuvent vous procurer satisfaction ou encore jouissance.

En effet, la sexualité féminine n’offre pas tellement de contrainte car il suffit de trouver de quoi stimuler la paroi du vagin. Aussi, lorsque vous laissez votre imagination opérer, vous vous rendez compte que les objets sexuels, il n’en manque pas. Par exemple, le pommeau de douche de votre salle de bain peut très bien faire l’affaire. Il vous suffit de le rapprocher de votre intimité afin de profiter de l’effet des jets d’eau. Avec cet outil, vous avez la possibilité de régler l’intensité à votre convenance. Par ailleurs, la brosse à dent électrique et le téléphone portable sont également très efficaces. Ce dernier, placé en mode vibreur peut faire des merveille sur votre sexe. En résumé, si vous avez envie de vous masturber, les options qui s’offrent à vous sont illimitées. Cependant, rien ne peut égaler la puissance et l’efficacité d’un sextoy

Utilisation du vibromasseur Coco 😻

Le vibromasseur est le dispositif de prédilection des femmes. Si jamais vous avez envie de vous faire plaisir toute seule, c’est votre meilleur allié. Toutefois, il peut également être utilisé par le couple pour augmenter le niveau d'excitation. A ce sujet, notre vibromasseur Coco est une légende. Il vous permet d’offrir à votre clitoris le degré de stimulationnécessaire pour provoquer un orgasme rapide. Les fonctionnalités de ce machin vous permettent d'explorer la sexualité dans tous ses sens et d’évoluer à votre rythme. De plus, il s’avère une solution beaucoup plus saine et pratique que les autres accessoires que vous côtoyez au quotidien.

Positions à avoir lors de la masturbation

En ce qui concerne les positions à adopter pour se masturber, plusieurs options s’offrent à vous. La plus classique est celle où vous êtes allongé sur votre lit ou dans votre canapé. Mais vos options vont bien au-delà de ça. Vous pouvez également vous masturber en position assise en laissant votre vibromasseur faire son travail. Si vous choisissez de le faire sous la douche, vous n’aurez d’autre choix que de rester debout. Bien que cela vous laisse la possibilité de varier votre disposition. Rappelons qu’il est également de se masturber en se mettant à quatre pattes. N'hésitez pas à expérimenter pour trouver ce qui vous convient.

Quid de la pénétration ?

La pénétration est la voie la plus classique de l’acte sexuel. Cependant, elle n’en est pas moins la seule. Même s’il s’agit de la pratique la plus répandue, elle ne suffit pas toujours pour procurer du plaisir à la femme. Rappelez-vous, l’orgasme féminin provient de la stimulation intense du clitoris. Or, la pénétration consiste essentiellement à stimuler le vagin à travers des mouvements de va et vient. Néanmoins, dans certaines conditions, en fonction des positions adoptées, cela peut suffir à faire jouir la femme. De manière générale, la pénétration sexuelle demeure la source de plaisir la plus connue des hommes. Toutefois, en l’associant à des vibromasseurs ou un frottement du clitoris, le résultat n’est pas le même.

Nos conseils pour prendre du plaisir sexuel à deux 👥

Bien que se faire plaisir permet de mieux se découvrir, le pratiquer à deux peut décupler le plaisir. Alors comment se faire plaisir à deux ? Tout d’abord, il faut noter que la sexualité à deux passe avant tout par la communication. Vous devez échanger sur le sujet afin d’apprendre à connaître les désirs enfouis de l’autre. Ensuite, il est important de relâcher la pression au moment de passer à l’acte, histoire de ne pas poser des blocages. Aussi, il est essentiel de penser à l’autre sans pour autant sacrifier son plaisir personnel.

GO LOVE
YOURSELF

Angebotspreis109€ Regulärer Preis119€
Angebotspreis59€

Es ist normal, sich selbst etwas Gutes zu tun!

ENGAGIERTE MARKE

Lassen Sie uns in Kontakt bleiben – viele knisternde Anekdoten erwarten Sie.